# Partagée... #

Publié le par Amethyst

Cela fait plusieurs semaines que j'étais tranquille de ce côté-là. Pas trop de réflexions, pas trop de pensées, pas trop de choses à faire, le corps en forme... Mais là, tout se bouscule depuis ce matin, je ne sais pas quoi faire ni dans quel ordre penser aujourd'hui... Papa vient de partir pour son week-end, il ne reviendra que demain soir tard. Et moi, j'ai envie de rester ici autant que j'ai envie de sortir. Il y a ce marché historique à Pontoise, j'ai vraiment très envie d'y aller, puis une tonne de rangement et de ménage à faire à la maison, courses comprises... envie d'écrire, posée tranquillement à mon bureau... envie de danser dans une clairière illuminée de soleil et embaumant des arbres autour... envie de dessiner, de peindre, de créer... envie d'entrer en communion avec la déesse, au bord d'un lac, ou les mains dans la terre... Je me sens perdue, ça va vite passer sûrement.

 

Je crois que j'ai besoin d'une liste. On va commencer par le moins bon, finir par les meilleurs côtés me remontera peut-être le moral.

 

Pourquoi mal ...

- Anthony n'est plus à la maison depuis bientôt 3 semaines. C'est beaucoup trop pour moi, je n'arrive plus à vivre sans lui, pas de sourire chaleureux pour m'accueillir quand je rentre, pas de petites conversations tendres sur l'avenir le soir au lieu de regarder la télé, pas de douce étreinte pour m'endormir le soir.

- Fatiguée du rythme du boulot en ce moment. Le double du boulot effectué la veille qui apparaît chaque jour sur mon bureau, et le téléphone qui n'arrête pas de sonner, quand ce n'est pas nous qui sommes obligés d'appelr les particuliers ou les entreprises pour des explications ou des relances... Et ça va s'empirer chaque jour jusqu'à ce que l'année soit finie. Les statistiques de fin d'année sont tellement importantes blablabla...

- Je dépense trop mes sous, comme pour combler quelque chose, et je n'ai toujours pas acheté de lit...

- Mon corps se relâche en ce moment, j'ai des faiblesses dans les jambes, des vertiges à mi journée, rien de grave mais ça me gonfle.

- Je me sens de moins en moins en sécurité chez moi. Je veux dire, pas à l'appartement même, mais dans la rue, dans les transports (je vous ai pas raconté le chauffeur de bus qui provoque un mec et va jusqu'à se battre avec lui alors qu'il sort un couteau? ... ), et même parfois au boulot, même si je ne suis jamais toute seule et que n'importe qui peut intervenir très vite. J'ai vraiment envie de changer de coin.

- Même quand j'ai très envie de faire quelque chose, une fois sur deux je ne vais pas le faire. Comme sortir avec des amis, aller à une expo ou un marché, même une sortie restaurant ou ciné... la faute à la fatigue ? à l'ambiance du quartier ? ou l'ambiance familiale ? non, juste moi...

- Je chante de moins en moins, parfois tout une journée sans sortir une note... ce qui traduit le plus un état pas normal chez moi :/

 

... quand il y a tant de bien ?

- Ma collection de pierres s'agrandit, j'apprend à mieux les connaître, évidemment je ne peux pas retenir toutes leurs capacités à la première lecture, mais ça rentre petit à petit !

- Mes relations avec mon père s'améliorent de jour en jour, je rattrape le temps perdu de ces deux dernières années.

- Malgré la surcharge de travail au bureau, je m'en sors de mieux en mieux, et j'ai régulièrement des remarques positives de ma chef.

- Je m'améliore en dessin et surtout en coloriage, je vais bientôt enfin pouvoir commencer à travailler sur un tableau triple déesse pour surmonter mon autel.

- Chacune de mes prières ou méditations est une réussite. Ma parfaite maîtrise de la visualisation (mon seul domaine d'excellence lol!!) me permet de m'y plonger à fond, et je n'en ressors que du positif, je sais que ma déesse m'entend, elle me répond à sa manière, surtout dès qu'il y a une bougie allumée !

- Une petite merveille m'attend pour décorer mon autel, à voir par ici link

 

Je suis sûre que je pourrais rajouter des tas de lignes à chacun de ces paragraphes, mais pour l'instant c'est ce qui me préoccupe le plus.


A suivre...


Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article