# Journal du Bien-être : l'heure du Bilan #

Publié le par Amethyst

28 ème Jour : Dimanche 20 Février

 

 

Eh bien tout est dans le titre. Après ces quatre semaines d’expériences en tout genre, il est temps pour moi de faire un compte rendu de cette période de test. Pendant 4 semaines, j’ai transcrit ici ce que j’ai écrit dans mon « journal » de magie, en fait un petit cahier de brouillon sans prétention, mais qui a bien laissé glisser la bille de mon stylo, du moins suffisamment pour que j’en écrive et dessine chaque soir, haha !

 

Au menu, des prières, méditations, séances de relaxation, communication avec la Déesse, étude des bougies, des couleurs, expériences avec mes pierres, des rituels, la découverte de nouveaux visages de la Déesse, des pouvoirs des animaux guides, de celui de certaines plantes, le début d’un lexique de phytothérapie, beaucoup de dessins de triples déesses, de dragons et de chevaux, la création de bougies, de peinture, l’exploration de l’inspiration, mais aussi, malgré toute ce nombrilisme, la lecture et l’appréciation du travail des autres, apprendre à les écouter au point de suivre leurs conseils.

 

Durant le début d’année difficile, la Déesse a mis sur mon chemin de merveilleuses rencontres et d’entraînants échanges. Elle m’a permis aussi de développer ma capacité à la méditation. Beaucoup de personnes méditent selon un texte appris, lu, ou une scène inventée à mesure qu’elle se déroule dans leur esprit. Même si cet aspect me plait beaucoup et se révèle très utile, la meilleure pour moi s’accompagne toujours de la prière. J’avoue que je n’avais pas autant psalmodié que durant cette expérience sur quatre semaines !! ^^

 

Venons-en à présent au but de ce programme : les migraines. J’ai en effet pu constater pendant cette période une très forte diminution de mes céphalées par rapport à un laps de temps égal en temps normal. Même si 2 ou 3 fois, ils ont pointé leur nez au cours d’une journée, ils ont à chaque fois été vaincus très vite par un besoin physique simple, comme me nourrir ou prendre un grand bol d’air frais. Deux fois, j’ai eu un vrai mal de tête, mais ce n’était pas une migraine. A chaque fois, il a été causé par un chagrin, donc beaucoup de secousses corporelles, de reniflements, de toux… rien de mieux pour le faire naître et l’entretenir. Mais de vraies migraines, celles avec lesquelles on se réveille ou qui naissent au travail, celles-ci ne sont se pas installées, n’ont pas causé leurs douleurs pénibles impossible à guérir sans se gaver de médicaments qui donnent envie de dormir. Une vraie victoire.

 

En plus de tout cela, beaucoup de points positifs supplémentaires en ont découlé. En voulant faire des recherches pour étoffer mes rituels et mes connaissances, je suis tombée sur une myriade de sites, qui m’ont conduite à d’autres, et à d’autres encore… J’ai ainsi amassé des liens autant sur la sorcellerie, la wicca et la mythologie, que sur la fabrication de cosmétiques, de bijoux, peluches ou encore des sites de couture ou de la cuisine familiale ou raffinée ! Bon, comme à mon habitude, je lis sans laisser de commentaires, comme je l’ai fait pendant longtemps pour les forums de discussion. Alors peut-être que, comme pour ces derniers, je finirais par craquer et vouloir me mêler aux autres et leur faire part de mes avis, de mon admiration. En attendant, je pioche des idées ici et là, je garde des textes, des images, des schémas, des croquis… Je mets tout en forme soigneusement dans mon petit ordinateur, ce sera réutilisé en temps voulu !

 

Mais même si je me sens victorieuse sur mes migraines, même si j’ai découvert que la pratique régulière me soulage certainement d’une grande partie de ce qui les cause, le plus important reste ce sentiment grandissant, qui s’est transformé en certitude… cette certitude d’être entendue et écoutée, puis guidée et soutenue. La Déesse me répond parfois, sous différentes manifestations, la jeune fille me soufflant des idées au son de l’eau, la mère guidant la flamme des bougies et la fumée de l’encens en compagnie du Dieu, la vieille m’envoyant des songes ou m’aidant à les déchiffrer.

 

J’espère que cette expérience pourra servir à quelqu’un. En tout cas, de mon côté, je vais continuer sur cette voie, ce serait dommage de ne pas profiter de l’expérience acquise.

 

 

)O(

 

Commenter cet article