# Journal du Bien-être : 14ème Jour #

Publié le par Amethyst

14ème jour : dimanche 06 février 2011


Etant malade ces derniers temps (choppé une angine/grippe à la fête familiale… nous sommes tous les trois malades ici, je n’imagine même pas le reste de la famille hahaha !), je poste de nouveau plusieurs jours à la suite (pas dans le même article bien entendu :D). Heureusement, je suis en week end depuis hier soir, tant mieux, je me repose ! Allez, trève de bavardages inutiles, et place aux séances anti mal de tête !!

 

 

Ce dimanche, j’ai « découvert » une nouvelle Déesse. Je le mets entre guillemets, car bien entendu, comment ne pas la connaître, surtout que le panthéon grec m’a toujours attiré depuis ma plus tendre enfance (une partie de mon éveil au paganisme je suppose ^^). Il s’agit de la Déesse Athéna. J’aurais préféré me rendre compte du pouvoir d’une prière à cette Déesse à une autre occasion, mais ce fut mon acte magique du jour, en quelque sorte.

 

En rentrant de notre week end, nous avons eu la malchance de croiser quelques « cow-boys » sur la route. Mon père a le don détestable de les provoquer et/ou de s’énerver après eux s’ils le collent ou s’ils font mine d’essayer de faire la course. J’ai pris l’habitude de ne pas y donner la moindre attention, mais quand ça vire à la violence, là j’ai peur (du genre mon paternel qui ouvre sa vitre au mec pour lui dire d’aller se mettre sur le côté qu’ils se « parlent comme des hommes »…. )

 

Et au moment où on frôlait la catastrophe, une buse, suivie d’un corbeau, ont survolé notre voiture un court instant. Pourquoi est-ce que j’ai automatiquement pensé à Athéna en les voyant, je ne sais vraiment pas. C’est surtout la buse qui m’a marquée en réalité. Pourtant, je n’ai trouvé nulle part si elles avaient un lien, ni même d’ailleurs si la buse était rattachée à un/une quelconque dieu/déesse. Le fait est que j’ai immédiatement prié. Evidemment, une prière dans l’instant, et donc pas une élaborée en vers, et dont je ne me souviens d’ailleurs pas exactement, puisque c’était surtout de la répétition, psalmodiée en mon esprit, mais ça donnait à peu près ça :

 

"Déesse Athéna,

Vierge Guerrière,

Toi qui trouve la Sagesse malgré le combat,

Entend ma prière,

Aide-moi  à apaiser les esprits qui s’affrontent,

Le combat qui se rapproche n’a pas lieu d’être,

Donne-leur l’esprit suffisant pour songer à la mesure de leur colère,

La sagesse de reconnaître leur erreur,

Et l’humilité d’accepter de poursuivre chacun sa route sans se retourner."

 

En très gros, bien sûr. Les yeux fermés, formulé en mon esprit, en visualisant le passage des oiseaux qui m’avaient inspirée, une trace apaisante laissée derrière eux.

 

Je ne peux que remercier cet aspect de la Déesse de m’avoir entendu et accordé son aide en renforçant de ses pouvoirs les mots que j’avais déjà à l’égard de mon père à haute voix. Un sentiment de plénitude s’en ait suivi, dommage que mon père ait recommencé une fois dans Paris, de manière beaucoup plus grave, et que j’ai été trop choquée à ce moment-là pour mettre la moindre once d’ordre dans mes idées et formuler une nouvelle prière… Mais bon, c’est une autre histoire, qui s’est tout de même bien finie, et je suis heureuse que la Déesse m’accompagne quoi que je fasse.

 

 

Athena___GMO_Card_12_by_artoftheempath.jpg

 

)O(

Commenter cet article